Katia ANTONOFF

Katia ANTONOFF

J’aimerai tellement vous faire partager cet amour que j’ai pour l’Inde ainsi que l’admiration que je porte à son peuple. Mais cela me semble impossible en 4 images !
Loin des sites touristiques, je vous emmène en Odisha, en passant par l’Andhra Pradesh et le Chhattisgharh… La végétation y est luxuriante, les maisons et les barques de pêcheurs aussi colorées que le sari des femmes…État où se concentre les ethnies minoritaires.
 
Nous sommes en gare de Bhopal, quai numéro un….
Cette femme vêtue de jaune semble revivre la catastrophe de Bhopal, survenue pendant la nuit du 3 décembre 1984, et qui fit des milliers de morts, dont plusieurs centaines sur ce même quai.
 
Là, c’est une vieille dame qui sort de sa maison rose, le sourire aux lèvres, heureuse nous voir dans son village tribal accessible uniquement à pied.
 
Ici c’est le regard épuisé d’une femme dont le travail est d’enduire les maisons d’un mélange de bouse et d’eau afin d’en éloigner les insectes.
 
Je vous propose enfin le sourire éblouissant d’un mère de famille faisant sa vaisselle à la fontaine du village.

Laisser un commentaire